L’école d’iconographie de Tryavna
L’école d’iconographie de Tryavna
L’école d’iconographie de Tryavna
L’école d’iconographie de Tryavna
<
>
L’école d’iconographie de Tryavna

Tryavna
Iconographie
Les musées de Tryavna, Bulgarie

L’école d’iconographie de Tryavna

Il existe de différentes hypothèses qui sont les premiers peintres d’icône de Tryavna – gens locaux ou gens venus du Samokov, du Teteven, d’Ohrid. Les légendes relient leur initiation à l’artisanat avec monastères du Mont Athos – l’un des centres de l’art religieux. Les modèles iconographiques de l’ancienne capitale bulgare Veliko Tarnovo et la proximité des monastères d’Arbanasi étaient un facteur important dans la formation de l’école de peinture d’icône de Tryavna. Elle a accepté et a fait son interprétation originale de l’iconographie byzantine. Dans plus de 500 agglomérations avec population bulgare sur le territoire de l’Empire ottoman, les peintres des familles de Vitanovski, de Zaharievska, de Dimitar Pop Kanchov, de Minevska, de Venkovska et de Minchevski ont laissé leurs œuvres. Les Vitanovtsi étaient peintres très talentueux avec formation théologique sérieuse et technique perfectionnée de l’iconographie. Plus de deux siècles séparent les premiers et les derniers représentants de cette grande famille iconographique - plus de 50 iconographes. Les images des saints peints par eux sont canoniques et en même temps imprégnées d’un esprit nouveau de la Renaissance – dans le regard ne se trouve pas de rigueur, mais de la sagesse et de la bonté, de la vitalité et de romantisme, des éléments individuels de vêtements ont dérogé le canon et sont dans des mouvements égaux. Les peintres osaient même écrire leurs noms et le nom du donateur sur la face de l’icône. La famille Zaharievska est une autre grande famille de peintres représentèrent l’école des plus anciennes à ces dernières années dans son développement. Outre la couleur vive des icônes, le contour brun pour eux est spécifique, qui encadre les visages des saints aux yeux d’amandes chauds. Avec une habileté surprenante et économie de moyens expressifs, les peintres ont réussi à donner les détails des images et les différences dans leur âge.

Il est significatif que Tryavna en 19e siècle compte une population de 4000 habitants dont environ 40 ateliers iconographiques ont travaillé, dans lesquels toute la famille a été impliquée. Les peintres ont établi Tryavna comme le centre artistique le plus ancien et le plus important de la Renaissance bulgare à leur manière et selon leurs capacités créatives.

Aujourd’hui nous continuons à trouver de plus en plus d’endroits liés à l’expression créative des peintres de la Renaissance de Tryavna. 

Tryavna

L’école d’iconographie de Tryavna
↑

PROGRAMME OPÉRATIONNEL «DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL»
Nous investissons dans votre avenir!

Contrat N° BG161PO001 / 3.1-03/2010/036
«Tryavna - la ville où la beauté est née»

Le projet est mis en œuvre avec le soutien financier du Programme opérationnel «Développement régional» 2007 - 2013, cofinancé par l’Union européenne à travers le Fonds européen de développement régional.

© 2013 Musés et curiosités, Tryavna, Bulgarie
Le site est exécuté par le Consortium «Son et Lumière» (Cable Tech Cable Tech) et est basée sur la conception et système de la gestion de .